Donnons un sens à l'innovation

Présentation

L’unité de recherche « Transformations Intégrées de la Matière Renouvelable », créée le 1er janvier 2008, comprend des enseignants chercheurs de l’Université de Technologie de Compiègne et de l’École Supérieure de Chimie Organique et Minérale. L’unité de recherche TIMR se positionne dans une convergence des pratiques et des savoirs du Génie des Procédés et de la Chimie vers un objectif de valorisation des agro-ressources et dans une stratégie de développement durable. Par ses activités, elle s’insère dans le Pôle de Compétitivité à vocation mondiale Industries et Agro-Ressources.

Objectifs



Les objec­tifs généraux sont :

- Con­cevoir et opti­miser des pro­duits et procédés économes, pro­pres et sûrs ;
- Faire avancer le front des con­nais­sances en con­frontant les avancées et les savoirs sci­en­tifiques avec les savoir-faire et les attentes de l’industrie ;
- Dévelop­per et affirmer les savoirs sci­en­tifiques, via les méth­odes, mod­èles, paramètres, out­ils et procédés adéquats pour reli­er les con­nais­sances de base avec les pro­priétés d’usage, pour des domaines d’applications mul­ti-échelles, et en répon­dant aux besoins des acteurs socio-économiques dans un con­texte glob­al de recherche d’économie de matière et de préser­va­tion durable de l’environnement ;
- Dévelop­per les instru­men­ta­tions, cap­teurs et paramètres per­me­t­tant de suiv­re en temps réel les réac­tions chim­iques et les procédés d’élaboration et de transformation.

L’unité de recherche TIMR est des­tinée à don­ner un cadre au regroupe­ment des savoirs sci­en­tifiques et savoir-faire tech­nologiques, mis en œuvre pour la pro­duc­tion d’équipements et pro­duits, par l’intégration des étapes suivantes :

- Util­i­sa­tion économe des ressources, matières pre­mières, ressources et éner­gies ;
- Util­i­sa­tion préféren­tielle des matières pre­mières renou­ve­lables ;
- Con­cep­tion et mise en œuvre opti­misée des procédés, méth­odes et proces­sus d’élaboration des pro­duits ;
- Maîtrise du devenir ultime des objets et pro­duits indus­triels ;
- Maîtrise des impacts, sur l’homme et sur le milieu naturel, des rejets ultimes.

Cette approche inté­grée sert une stratégie de développe­ment durable, par :

- La min­imi­sa­tion des con­som­ma­tions en matières pre­mières et en énergie pri­maire ;
- Leur sub­sti­tu­tion par des ressources sec­ondaires renou­ve­lables ;
- La maîtrise des procédés de trans­for­ma­tion de la matière et de l’énergie ;
- Leur sub­sti­tu­tion par des procédés per­for­mants, pro­pres et sûrs, viables économique­ment ;
- La mise en œuvre des principes de la chimie verte ;
- La con­sid­éra­tion, dès la con­cep­tion, du cycle de vie des pro­duits et procédés ;
- La min­imi­sa­tion de leurs impacts envi­ron­nemen­taux et humains.

Structuration du laboratoire



Au 1er jan­vi­er 2022, l’unité de recherche TIMR est com­posée de 83 mem­bres, dont 28 enseignants-chercheurs et chercheurs de l’UTC, 11 enseignants-chercheurs de l’ESCOM, 7 per­son­nels d’appui admin­is­tratif et tech­nique, 1 ATER, 3 post-doc, 30 doc­tor­ants, 2 pro­fesseurs émérites et 1 mem­bre associé.

Par ailleurs le lab­o­ra­toire accueille en moyenne 25 à 30 sta­giaires, séjour­nants et chercheurs invités par an.

L’unité de recherche TIMR est struc­turée en cinq équipes de recherche et une cel­lule d’appui ana­ly­tique et tech­nique. Elle a hébergé la chaire d’excellence Chimie et Procédés Verts entre 2017 et 2019.

Équipe « Activ­ités Micro­bi­ennes et Bio­procédés » (MAB)
Équipe « Inter­faces et Milieux Divisés » (IMID)
Équipe « Tech­nolo­gies Agro-Indus­trielles » (TAI)
Équipe « Organ­ic Chem­istry and Alter­na­tive Tech­nolo­gies » (OCAT)
Équipe « Envi­ron­men­tal Pro­tec­tion in Chem­i­cal Engi­neer­ing » (EPICE)
Chaire d’Excellence « Chimie et Procédés Verts »
Plate­forme d’appui ana­ly­tique et technique

Organigramme