Donnons un sens à l'innovation

  • Présentation du laboratoire

    Présentation

    L’unité de recherche « Trans­for­ma­tions Inté­grées de la Matière Renou­ve­lable », créée le 1er jan­vi­er 2008, com­prend des enseignants chercheurs de l’Université de Tech­nolo­gie de Com­piègne et de l’École Supérieure de Chimie Organique et Minérale. L’unité de recherche TIMR se posi­tionne dans une con­ver­gence des pra­tiques et des savoirs du Génie des Procédés et de la Chimie vers un objec­tif de val­ori­sa­tion des agro-ressources et dans une stratégie de développe­ment durable. Par ses activ­ités, elle s’insère dans le Pôle de Com­péti­tiv­ité à voca­tion mon­di­ale Indus­tries et Agro-Ressources.

    Les objectifs généraux sont : 

    - Con­cevoir et opti­miser des pro­duits et procédés économes, pro­pres et sûrs ;
    - Faire avancer le front des con­nais­sances en con­frontant les avancées et les savoirs sci­en­tifiques avec les savoir-faire et les attentes de l’industrie ;
    - Dévelop­per et affirmer les savoirs sci­en­tifiques, via les méth­odes, mod­èles, paramètres, out­ils et procédés adéquats pour reli­er les con­nais­sances de base avec les pro­priétés d’usage, pour des domaines d’applications mul­ti-échelles, et en répon­dant aux besoins des acteurs socio-économiques dans un con­texte glob­al de recherche d’économie de matière et de préser­va­tion durable de l’environnement ;
    - Dévelop­per les instru­men­ta­tions, cap­teurs et paramètres per­me­t­tant de suiv­re en temps réel les réac­tions chim­iques et les procédés d’élaboration et de transformation.

    L’unité de recherche TIMR est des­tinée à don­ner un cadre au regroupe­ment des savoirs sci­en­tifiques et savoir-faire tech­nologiques, mis en œuvre pour la pro­duc­tion d’équipements et pro­duits, par l’intégration des étapes suivantes :

    - Util­i­sa­tion économe des ressources, matières pre­mières, ressources et éner­gies ;
    - Util­i­sa­tion préféren­tielle des matières pre­mières renou­ve­lables ;
    - Con­cep­tion et mise en œuvre opti­misée des procédés, méth­odes et proces­sus d’élaboration des pro­duits ;
    - Maîtrise du devenir ultime des objets et pro­duits indus­triels ;
    - Maîtrise des impacts, sur l’homme et sur le milieu naturel, des rejets ultimes.

    Cette approche inté­grée sert une stratégie de développe­ment durable, par :

    - La min­imi­sa­tion des con­som­ma­tions en matières pre­mières et en énergie pri­maire ;
    - Leur sub­sti­tu­tion par des ressources sec­ondaires renou­ve­lables ;
    - La maîtrise des procédés de trans­for­ma­tion de la matière et de l’énergie ;
    - Leur sub­sti­tu­tion par des procédés per­for­mants, pro­pres et sûrs, viables économique­ment ;
    - La mise en œuvre des principes de la chimie verte ;
    - La con­sid­éra­tion, dès la con­cep­tion, du cycle de vie des pro­duits et procédés ;
    - La min­imi­sa­tion de leurs impacts envi­ron­nemen­taux et humains.

    Structuration du laboratoire 

    Au 1er octo­bre 2021, l’unité de recherche TIMR est com­posée de 82 mem­bres, dont 28 enseignants-chercheurs et chercheurs de l’UTC, 11 enseignants-chercheurs de l’ESCOM, 7 per­son­nels d’ap­pui admin­is­tratif et tech­nique, 4 post-doc, 29 doc­tor­ants, 2 pro­fesseurs émérites et 1 mem­bre associé.

    Par ailleurs le lab­o­ra­toire accueille en moyenne 25 à 30 sta­giaires, séjour­nants et chercheurs invités par an.

    L’unité de recherche TIMR est struc­turée en cinq équipes de recherche et une cel­lule d’appui ana­ly­tique et tech­nique. Elle a hébergé la chaire d’excellence Chimie et Procédés Verts entre 2017 et 2019.

    Équipe « Activ­ités Micro­bi­ennes et Bio­procédés » (MAB)
    Équipe « Inter­faces et Milieux Divisés » (IMID)
    Équipe « Tech­nolo­gies Agro-Indus­trielles » (TAI)
    Équipe « Organ­ic Chem­istry and Alter­na­tive Tech­nolo­gies » (OCAT)
    Équipe « Envi­ron­men­tal Pro­tec­tion in Chem­i­cal Engi­neer­ing » (EPICE)
    Chaire d’Excellence « Chimie et Procédés Verts »
    Plate­forme d’appui ana­ly­tique et technique

    Slide